La démarche qualité, élément facilitateur pour la vaccination antigrippale

logo Pharmacie Système Qualité

La dernière enquête* réalisée par Pharma Système qualité (PHSQ) révèle un fort intérêt des pharmaciens pour la vaccination antigrippale. Et lorsque les officinaux sont engagés dans la démarche qualité ce souhait de participer à l’amélioration de la couverture vaccinale est encore plus net. Une mobilisation qui trouve sans doute son fondement dans la meilleure organisation découlant directement de la certification ISO9001-QMS Pharma®.
Paris, le 30 juin 2019 : « La vaccination a été un moment d’échange différent de celui que nous avons habituellement et propice à l’amélioration des relations avec certains patients, malgré les appréhensions de certains infirmiers et de quelques médecins. » Voilà en substance l’état d’esprit des pharmaciens qui ont participé à l’enquête comparative réalisée, du 29 avril au 15 mai 2019, par Pharma système qualité (PHSQ)*.
« Ces officinaux dressent un bilan globalement très positif de cette nouvelle mission qui les a même clairement séduit, puisque les pharmaciens interrogés dans le cadre de cette enquête la considèrent « très valorisante » et lui attribuent une note globale moyenne de 8,62/10 », précise Laëtitia Hible, présidente de PHSQ. D’autant que les patients ont, dans l’ensemble manifesté un réel enthousiasme pour se faire vacciner à l’officine.
Les deux principales raisons évoquées par les pharmaciens interrogés et qui n’ont-pas participé à l’expérimentation – difficultés avec les autres professionnels de santé et contraintes d’organisation – trouvent cependant des réponses dans la mise en oeuvre d’une démarche qualité ISO 9001- QMS Pharma telle que proposée par PHSQ.

Amélioration du relationnel avec les médecins et les infirmiers de l’environnement :
Parmi les répondants, 78 n’auraient pas pris part à l’expérimentation par crainte, en particulier, de mauvaises relations avec les autres professionnels de santé. Un frein éventuel lié aux réticences des infirmiers et des médecins doit donc être pris en compte en amont.
PHARMASYSTEME QUALITE 5 rue de Catiglion 75 005 PARIS
www.pharmasystemequalite.com contact@pharmasystemequalite.com
COMMUNIQUE DE PRESSE N° 12
« Pour éviter les risques de conflits anticipés, perçus ou réels, PHSQ recommande, dans ses BOX 5 dédiées aux nouveaux services, de contacter en amont les autres professionnels de santé afin d’instaurer une coopération interprofessionnelle gagnante-gagnante et de trouver des organisations à mêmes d’augmenter en global la couverture vaccinale contre la grippe », explique Martine Costedoat directrice générale de PHSQ.
L’implication des pharmaciens n’en est pas moins importante. Pour preuve : quel que soit le niveau de chiffre d’affaires (CA), les vaccinations ont eu lieu dans toutes les typologies d’officines. Le nombre moyen de vaccinations réalisées a ainsi été de 56 dans les pharmacies dont le CA était inférieur à un million d’euros ; de 111 dans celles dont le CA était compris entre un et deux millions d’euros ; de 154 dans les officines réalisant un CA de deux à trois millions d’euros et enfin de 213 dans celles dont le CA se situe entre trois et cinq millions d’euros.

Difficultés de ressources humaines et organisation interne
Autre enseignement de cette étude : parmi les pharmacies réalisant 1 à 2 millions d’euros de CA – tranche représentant 56,7% des répondants et correspondant à la moyenne des officines françaises -, celles engagées dans notre démarche qualité ont réalisé 21,65% de vaccinations en plus (118 contre 97 en moyenne).
En permettant au pharmacien d’améliorer considérablement l’organisation interne des ressources humaines et la gestion du temps au sein de l’ officine, la certification ISO 9001 QMS Pharma présente donc un intérêt majeur dans la mise en place d’une nouvelle mission pour ce type d’officine. C’est d’ailleurs ce que souligne à 31% les pharmacies répondantes et engagées dans la démarche qualité.
Certains ont néanmoins considéré que la vaccination était particulièrement chronophage et pouvait se révéler problématique pour les petites officines. Cette perception devrait toutefois évoluer puisqu’avec la généralisation de la vaccination antigrippale à l’officine, le contexte administratif pesant devrait être gommé dès cette année.

Engagement salutaire
Dernier enseignement de l’enquête réalisée par PHSQ : les pharmacies entendent montrer l’exemple en se vaccinant, puisqu’aujourd’hui quelque 44,5% des équipes officinales interrogées sont vaccinées à plus de 50%. Un chiffre à mettre en perspective avec le rapport de l’Académie de pharmacie. Paru le28 mai 2019, il précisait que 46% des professions de santé s’étaient vaccinées au cours de l’hiver 2016/2017.
A l’heure où quelque 10 000 décès sont attribués à la grippe chaque années, l’engagement des pharmaciens apparaît donc clairement salutaire et la démarche qualité comme une solution facilitatrice et sécurisante pour cette nouvelle mission.

PHSQ – Communiqué de presse du 30/06/19

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *